Débuter avec Google Analytics:
son installation et utilisation

Google Analytics, c’est un incontournable pour l’analyse des données de votre site Web. Grâce à cet outil, vous serez en mesure de connaître plusieurs statistiques importantes concernant votre site, et surtout, vous pourrez les analyser pour en comprendre le sens.
Après la lecture de cet article de blogue, vous serez en mesure de (entre autres) :

  • Installer Google Analytics sur votre site
  • Tester son fonctionnement
  • Calculer le trafic sur votre site
  • Analyser le comportement de vos visiteurs
  • Vérifier s’ils effectuent les actions souhaitées (ce que l’on nomme la conversion)

Bien entendu, Google Analytics permet d’aller beaucoup plus loin dans l’analyse des données.
Dans cet article, nous allons en parcourir la base et, par la même occasion, expliquer l’utilité de chacun des onglets de l’interface.

Ouvrir un compte Google Analytics

La première étape, avant même l’installation de l’outil sur votre site, est de vous assurer d’avoir un compte Google Analytics. Nous allons passer à travers toutes les étapes de sa création dans cette section.

Étape 1 : Se rendre sur le site d’Analytics et se connecter

Tout d’abord, rendez-vous à https://marketingplatform.google.com/about/analytics/.

Si vous n’avez pas de compte Google, vous aurez à en créer un. Pour cela, cliquez sur « Commencer gratuitement » et suivez les instructions. Vous voilà maintenant avec un compte Google!
Si vous avez déjà un compte Google, cliquez sur « Se connecter à Analytics ». Entrez vos informations, puis cliquez sur « Suivant ».

Étape 2 : Entrer les informations de votre site

Vous êtes alors redirigé sur la page de création d’un compte Google Analytics.

Cliquez sur « S’inscrire », puis remplissez les informations demandées. Voici ce que vous aurez à fournir :

  • Le nom de votre compte. Si vous n’avez qu’un seul site Web, ce peut être le nom de votre site. Par contre, si vous possédez plusieurs sites, nous recommandons un nom qui les englobe tous, comme le nom de votre compagnie, par exemple.
  • L’URL de votre site.
  • La catégorie sectorielle de votre site. Cela vous permettra de vous comparer avec votre catégorie. les entreprises évoluant dans le même domaine que la vôtre.
  • Votre fuseau horaire.

Par la suite, plusieurs cases à cocher sont suggérées ; nous recommandons de les laisser cochées comme elles sont présentées.
Vous pouvez ensuite appuyer sur « Obtenir un ID de suivi », puis sur la page suivante, acceptez les conditions d’utilisation de Google.

Étape 3 : Découvrir son code de suivi

Le code de suivi que vous devrez ajouter à votre site se trouve sur cette page. Vous avez donc réussi à créer votre compte. Il est maintenant temps de passer à l’étape suivante : l’installation de Google Analytics sur votre site.

Installer Google Analytics sur son site Web

Maintenant que votre compte Google Analytics est créé, vous devez le lier à votre site Web, pour qu’il commence à récupérer des informations.

Étape 1 : Récupérer son code de suivi

La première chose à faire est de récupérer votre code de suivi. Si vous venez tout juste de suivre les instructions précédentes, vous avez ce code devant vous.
Si vous avez déjà créé un compte Google Analytics, vous devrez aller chercher votre code. Entrez sur votre compte, puis cliquez sur « Administration » en bas à gauche.

Cliquez sur « Informations de suivi », puis sur « Code de suivi ».
Vous retrouverez votre ID de suivi à cet endroit.

Sélectionnez-le, puis copiez-le. Vous en aurez besoin plus tard.

Étape 2 : Installer son code de suivi

Cette étape nécessite des connaissances techniques un peu plus poussées. Si vous ne vous sentez pas à l’aise de modifier le code de votre site, nous recommandons que vous utilisiez les services d’un développeur.
Pour installer le code de suivi sur votre site, vous devez simplement le placer au début de la section de tête (délimitée par la balise <head>) de chacune de vos pages.


Sur Wordpress, certains plugins vous permettent une installation rapide et facile. Cependant, nous ne recommandons pas l’utilisation de plugins pour l’installation du ID dans Analytics. Les plugins ne sont pas néfastes en soi, mais une trop grande quantité de plugins est nuisible dans un site.
Cela dit, si vous ne souhaitez pas jouer dans le code de votre site, allez-y avec un plugin! Il vaut mieux installer Google Analytics que ne pas le faire!

Étape 3 : Tester le code de suivi

Lorsque votre code est installé sur votre site, vous devez le tester pour vous assurer qu’il fonctionne bel et bien. Notez que cela peut prendre quelques heures avant que le code de suivi fonctionne. Nous recommandons donc d’effectuer le test le lendemain de l’installation du code.
Sur la page « Code de suivi » de Google Analytics, vous trouverez un bouton qui se nomme « Envoyer trafic test ». Appuyez sur le bouton; une nouvelle page montrant votre site devrait apparaître.
Au bout de quelques instants, vous devriez voir, juste au-dessus du bouton, un message qui ressemble à ceci : « X utilisateurs actifs actuellement (y compris 1 provenant du trafic test) ».
Si c’est le cas, votre code fonctionne!

Étape 4 : Retirer votre adresse IP des résultats

Pour des résultats les plus précis possible, vous devriez vous retirer des statistiques de Google Analytics.
Pourquoi? Parce que vous risquez de vous rendre souvent sur votre propre site pour diverses raisons (développement du site, vérifications, etc.) et que vous n’êtes pas un client potentiel!
Pour ce faire, visitez un site qui vous permet de connaître votre adresse IP (il s’agit de l’adresse avec laquelle vous vous connectez sur Internet), par exemple WhatIsMyIP : https://www.whatismyip.com/fr/.
Le site vous montrera automatiquement votre adresse IP.

Sur Google Analytics, cliquez sur « Administration », puis sous l’onglet « Vue », cliquez sur « Filtres ».

Cliquez sur le bouton rouge « Ajouter un filtre ». Vous devriez voir cette page :

Vous devez maintenant :

  • Donner un nom à votre filtre
  • Sélectionner un type de filtre : « Exclure »
  • Sélectionner la source ou la destination : « Trafic provenant des adresses IP »
  • Sélectionner l’expression : « Étant égal à »
  • Copier votre adresse IP dans le champ prévu à cet effet

Vous pouvez maintenant cliquer sur « Enregistrer ».
À partir de maintenant, Google Analytics ne vous comptabilisera plus dans ses statistiques.
Notez qu’il n’y a qu’une adresse IP par connexion Internet ; si vous travaillez de deux endroits différents, vous devrez faire cette manipulation pour chaque endroit (par exemple : à la maison et au commerce) pour vous assurer que toutes les connexions Internet que vous utilisez pour travailler soit retirée des statistiques.

Étape 5 : Filtrer les mauvais robots de votre trafic

On appelle robots des programmes qui envoient des visites vers votre site, sans qu’il s’agisse de véritables humains. Ces robots faussent donc vos statistiques entre autres en les gonflant artificiellement.
Il existe un petit truc vraiment facile à exécuter pour filtrer un grand nombre de robots. Dans l’onglet « Administration », cliquez sur « Paramètres de la vue ».

En bas se trouve une case à cocher qui indique : « Exclure tous les appels provenant de robots connus ». Cochez-la.

Et voilà! Notez bien que cette technique n’est pas magique et ne filtrera pas l’entièreté des robots. Il existe d’autres techniques plus poussées qui peuvent vous aider. Mais les robots trouvent toujours de nouveaux moyens pour entrer dans votre site. C’est un combat permanent!

Les rapports que nous présentons sont vulgarisés, transparents, automatiques et disponibles 24/7.
Analyser mon site Web maintenant

Utiliser Google Analytics : savoir le lire et l’interpréter

Vous voilà maintenant au cœur de l’action. Vous avez installé Google Analytics, et vous êtes prêts à regarder vos résultats!
Un instant! Pour que vos données aient une véritable signification, il faut laisser le temps à vos visiteurs de venir sur votre site et d’interagir avec lui.
Si vous ne laissez pas suffisamment de temps passer, vous aurez une analyse incomplète, qui ne reflètera pas l’utilisation réelle que vos visiteurs font de votre site.
Nous recommandons d’analyser des données sur au moins un mois, peut-être même deux. Si votre site a un très grand nombre de visiteurs, vous pourriez considérer un délai de deux semaines. Il est aussi possible d'analyser un site sur une semaine si des efforts marketing ont été faits sur cette semaine précise, pour en analyser les retombées.

Lire des données

Lorsque vous consultez une page sur Google Analytics, plusieurs éléments doivent attirer votre attention. Pour cet exemple, j’ai décidé d’utiliser la page « Vue d’ensemble » sous l’onglet « Audience ».

En haut à droite de la page, vous trouvez les dates qui sont présentement utilisées pour la lecture des données. Vous pouvez les modifier en cliquant dessus. Pour l’exemple, j’ai choisi d’ utiliser « 7 derniers jours » comme source de données.

Le données qui se trouvent au milieu de la page, sous le graphique, sont très importantes pour analyser votre site. Voici quelles sont ces statistiques:

  • Utilisateurs : il s’agit du nombre d’utilisateurs ayant visité votre site sur la période donnée
  • Nouveaux utilisateurs : il s’agit du nombre d’utilisateurs qui visitaient votre site pour la première fois, avec un appareil donné. Si vous consultez une page au bureau, puis la même page à la maison, vous serez comptabilisé deux fois dans cette statistique.
  • Sessions : il s’agit du nombre de visites totales initiées par les utilisateurs de votre site. Si un utilisateur visite votre site et s’en absente pendant au moins 30 minutes, sa prochaine visite sera comptabilisée comme une nouvelle session.
  • Nombre de sessions par utilisateur : son nom l’indique assez bien. On calcule simplement le nombre de sessions moyenne par utilisateur.
  • Pages vues : il s’agit du nombre de pages vues par l’ensemble des utilisateurs de votre site. Cette statistique est utile pour calculer la prochaine.
  • Pages/session : il s’agit du nombre moyen de pages qui sont visitées lors d’une session.
  • Durée moyenne des sessions : son nom l’indique bien aussi. Il s’agit du temps moyen passé sur le site par session.
  • Taux de rebond : il s’agit du pourcentage de sessions qui se sont soldées par la visite d’une seule page sur votre site. Cette statistique n’est ni bonne ni mauvaise en soi, cela dépend de vos objectifs.

Je vais maintenant faire le tour des onglets avec vous, pour souligner les informations intéressantes qu’ils peuvent vous fournir.

L’onglet Temps réel

Cet onglet, comme son nom l’indique, vous permet de suivre les utilisateurs et d’analyser leurs comportements en temps réel.

C’est un outil intéressant qui vous permet de voir vos visiteurs actuels et d’en savoir un peu plus sur eux : leur position géographique, leur source (quel endroit les a mené vers votre site), l’appareil utilisé (mobile, ordinateur, tablette), les pages qui sont visitées en ce moment, etc.
Cependant, cet outil a des limites. Il ne faut pas généraliser les données que vous voyez en temps réel, puisqu’elles ne représentent qu’une partie des visiteurs de votre site.
Ce sont des informations qui vous aident à savoir quelles pages sont les plus populaires présentement et peuvent vous aider dans le cas où vous avez à effectuer des actions en temps réel.
Par exemple, vous pourriez annoncer un solde au moment où il y a le plus de visiteurs sur votre site, pour que le maximum de personnes le voient et en profitent.

L’onglet Audience

C’est sur cet onglet que vous pourrez consulter les statistiques de base que nous avons vu plus haut au sujet de vos visiteurs : le nombre de sessions, d’utilisateurs, le temps moyen par session, etc.
Cet onglet vous permet également d’obtenir plusieurs statistiques intéressantes sur vos visiteurs. Vous y trouverez, entre autres, des données :

  • Démographiques et géographiques
  • Linguistiques (quelles langues ils utilisent)
  • Technologiques (leur navigateur et l’appareil utilisé)
  • Comportementales (la proportion de nouveaux visiteurs et de visiteurs récurrents)

Grâce à ces données, vous serez en mesure de mieux connaître vos visiteurs. Cela vous permettra d’orienter vos actions en conséquence de ces connaissances.
Par exemple, si un grand nombre de vos visiteurs utilise un appareil mobile, assurez-vous que votre site soit optimisé pour mobile (en fait, votre site devrait toujours être optimisé pour mobile, comme je l’ai expliqué dans cet article de blogue sur les bases du SEO, mais c’est une autre histoire).
Un autre exemple : si vous vendez des produits spécifiques à une tranche d’âge en particulier (disons 25-34 ans), mais que les visiteurs sont majoritairement d’une autre tranche d’âge (disons 45-54 ans), vous pourriez entamer une réflexion sur le ton à donner à votre site pour mieux rejoindre cette nouvelle tranche d’âge, ou développer des produits qui leurs sont destinés.

L’onglet Acquisition

Cet onglet vous permet de savoir d’où proviennent vos visiteurs. Voici un exemple de vue d’ensemble.

Grâce au graphique, vous voyez en un coup d’œil la proportion de vos visiteurs provenant de différents endroits.
Vous avez, par exemple, les recherches organiques, soit les recherches faites sur Google (Organic Search); les visites payantes, soit celles provenant de vos campagnes Google Ads, si vous en avez (Paid Search); les visites directes, soit celles que les visiteurs ont faites en entrant directement votre URL dans la barre d’adresse (Direct), les visites provenant d’autres sites Web, via des liens (Referral), et les visites provenant des médias sociaux (Social).
Par la suite, vous avez une série de statistiques qui sont détaillées selon la provenance des visiteurs : leur taux de rebond, la durée moyenne de leur session, leur taux de conversion (nous y reviendrons), etc.
Vous pouvez approfondir chacune de ces statistiques. Par exemple, en choisissant l’option « Referral », vous pouvez voir quels sites font un lien vers le vôtre.

Il s’agit parfois de moteurs de recherche, et parfois de sites qui ont parlé de vous!

L’onglet Comportement

L’onglet Comportements vous permet de… voir les comportements de vos visiteurs.
La vue d’ensemble vous permet, entre autres, de connaître les pages les plus populaires de votre site en un coup d’œil.

Vous saurez quelles pages sont les plus vues, et quel pourcentage des vues cela représente (toujours selon la période donnée, en haut à droite de la page, ne l’oubliez pas!).
Si vous cliquez sur une page, vous aurez un rapport détaillé sur cette page spécifique, comprenant le nombre de pages vues, le temps moyen passé sur la page, ainsi que le nombre d’entrées et de sorties, c’est-à-dire le nombre de fois où un visiteur est entré sur votre site (la première page vue) ou a quitté votre site (la dernière page vue) par cette page.
Le flux de comportement vous permet de voir quel trajet les visiteurs font sur votre site.

Google Analytics vous montre les trajets les plus populaires, qui sont visuellement les plus gros. Vous pouvez donc suivre les comportements de vos utilisateurs, et savoir généralement quelles pages sont lues après une autre.

Créer des objectifs de conversion et l’onglet Conversions

Maintenant que vous êtes à l’aise avec les données de Google Analytics, il est temps de passer aux choses sérieuses.
Vous avez certainement un objectif en tête avec votre site Web. Peut-être souhaitez-vous que vos clients potentiels se rendent sur votre page de contact, achètent un de vos produits ou s’abonnent à votre infolettre.
Peu importe l’objectif, il est possible de le comptabiliser et de l’analyser grâce à Google Analytics. Dans la prochaine section, je vous montrerai comment créer des objectifs de base et les analyser. Gardez en tête que certains objectifs demandent une connaissance technique plus poussée pour arriver à les intégrer à votre site.

Créer des objectifs

La première étape est, bien entendu, de créer un objectif! Rendez-vous dans l’onglet « Administration », puis cliquez sur « Objectifs ».

Dans la nouvelle fenêtre, cliquez sur « Nouvel objectif ».

Vous avez maintenant le choix entre un objectif « Modèle », « Intelligent » et « Personnalisé ». Choisissez « Personnalisé », puis cliquez sur « Continuer ».
Maintenant, donnez un nom à votre objectif. Dans mon exemple, mon objectif sera chaque visite de la page contact. Je vais donc l’appeler « Page contact ».
Ensuite, choisissez votre type d’objectif. Les choix sont :

  • Destination : chaque visite d’une page précise
  • Durée : définissez le temps passé par session
  • Pages/Écrans par session : définissez un nombre de page par session
  • Événement : définissez un événement précis, qui activera la conversion. Ce type est un peu plus avancé et requiert des connaissances techniques plus poussées.

Je choisis donc « Destination » comme type d’événement, puis je clique sur « Continuer ».

Dans les détails de l’objectif, je dois maintenant déterminer ce qui va provoquer la conversion. Dans mon exemple, je dois choisir la page à visiter. Puisqu’il s’agit d’une page précise, je choisis « Est égal(e) à » et j’inscris la page.
Notez que vous n’avez pas à écrire l’URL complet, mais simplement ce qui se trouve après l’adresse de votre site. Vous n’écrirez donc pas « www.exemple.com/contact/ », mais bien « /contact/ » seulement.
Si vous le souhaitez, vous pouvez indiquer une valeur monétaire à votre conversion.
Dans mon cas, je peux également définir un entonnoir de conversion, c’est-à-dire un chemin suivi par les visiteurs pour arriver à ma page contact (par exemple, si je crois que les visiteurs vont passer par ma page de services avant d’aller sur ma page contact).
Dans cet exemple, je crois que mes visiteurs peuvent provenir de partout sur mon site. Je ne définirai donc pas d’entonnoir de conversion.
Maintenant, vérifiez votre objectif! Cela vous permet de savoir combien de fois l’objectif aurait été activé dans les 7 derniers jours. Vous saurez si votre objectif fonctionne bel et bien.
Enfin, cliquez sur « Enregistrer ». Vous venez de créer votre premier objectif.

Comme nous l’avons vu, il existe plusieurs types d’objectifs. Je vous encourage à les tester pour vous familiariser avec leurs différences et leurs possibilités. Sachez cependant que les objectifs du type « Événements » vous demanderont souvent d’ajouter du code à votre site.
Pour les sites Wordpress, il existe des plugins qui vous permettent d’ajouter des événements à votre site. Vous pouvez y jeter un œil, en gardant en tête que d’ajouter trop de plugins à votre site peut avoir des conséquences négatives (ralentissement, incompatibilités, etc.).

Analyser ses objectifs

Vous l’avez peut-être remarqué, il nous restait un onglet à étudier : l’onglet « Conversions ». Cliquez sur « Conversions », puis sur « Objectifs » et enfin sur « Vue d’ensemble ».

Vous verrez ici combien de fois vos objectifs ont été réalisés. Si vous avez établi plusieurs objectifs, vous pouvez choisir pour quel(s) objectif(s) vous souhaitez avoir des statistiques.

Les statistiques fournis par cette page sont :

  • Objectifs réalisés : le nombre de fois où vos objectifs ont été réalisés dans la période choisie
  • Valeur de l’objectif : si vous avez défini des valeurs à vos objectifs, vous verrez la valeur totale accumulée durant la période choisie
  • Le taux de conversion par objectif : le pourcentage de sessions ayant mené à une conversion
  • Le taux d’abandon : le pourcentage d’abandon d’une conversion en cours de route (si applicable)
  • Enfin, vous retrouvez le nombre de conversion par objectif

Le taux de conversion est une statistique importante, puisqu’elle vous indique le taux de réussite de votre conversion par rapport au nombre de sessions sur votre site.
Si votre taux de conversion est trop bas, essayez d’en trouver la cause. Est-ce que votre bouton n’est pas assez visible? Est-ce que votre formulaire demande trop d’informations personnelles?
Réfléchissez à une manière d’optimiser votre appel à l’action pour vous assurer un meilleur taux de conversion.

Pour aller plus loin

Dans le cadre de cet article, je vous ai montré la base de Google Analytics.
Il s’agit d’un outil puissant, qui vous permet d’aller beaucoup plus loin que ce que nous avons couvert ici.
Je vous encourage à d’abord vous familiariser avec son interface ; lorsque ce sera fait, vous serez prêts à découvrir toutes les fonctionnalités qui s’offrent à vous… Ce sera l’objet d’un autre article!

En 2019, avoir un site Web performant sur mobile représente un des enjeux les plus importants pour votre site.
Découvrir pourquoi