Guide pratique pour en finir avec les erreur 404
(et comprendre les enjeux pour votre site Web)

Qu’est-ce qu’une erreur 404 et pourquoi utiliser la redirection

Les erreurs 404, c’est une des plus grandes craintes qu’un propriétaire de site Web peut avoir. Faites le test : regardez quelqu’un droit dans les yeux et dites « Erreur 404 », et vous verrez la frayeur les gagner.

Blague à part, les erreurs 404 arrivent quand un lien pointe vers une page inexistante. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, les plus fréquentes sont que l’URL de la page a changé, que la page a été supprimée ou simplement que le lien comporte une erreur.

Ces erreurs peuvent survenir à partir de liens externes, c’est-à-dire lorsqu’un lien qui se trouve sur un autre site que le vôtre pointe vers votre site sur une page inexistante. Cela se produit parfois si un blogue parle de vous ou, plus couramment, dans les résultats des moteurs de recherche.

Elles peuvent également survenir sur des liens internes, c’est-à-dire des liens sur votre propre site qui mènent vers une page inexistante de votre site.

Généralement, les erreurs 404 se produisent parce que vous changez l’URL d’une page ou parce que vous supprimez une page existante (par exemple, pour un produit que vous ne vendez plus).

Une erreur 404 est néfaste pour votre SEO et elle nuit à l’expérience des visiteurs sur votre site. Pour éviter qu’une erreur de ce type se produise, vous pouvez utiliser la redirection.

Qu’il s’agisse d’une erreur provenant de liens externes ou internes, un utilisateur qui arrive sur une page d’erreur 404 sur votre site sera déçu de ne pas trouver le contenu qu’il recherchait et il risque de quitter votre site sur-le-champ, ce qui provoque une augmentation du taux de rebond.

En ce qui a trait au SEO, votre page se bâtit au fil du temps une « réputation » SEO : Google se sert des liens externes (entre autres) pour juger de la pertinence et de l’autorité d’une page. Quand un lien sur un autre site conduit vers une de vos pages, cela lui transfère de l’autorité.

Par contre, si un lien externe dirige vers une erreur 404, cela vous fait perdre toute cette autorité potentielle. Par exemple, si vous avez changé l’URL d’une page, tous les liens qui conduisent vers l’ancienne URL ne transféreront pas leur autorité. L’ancienne URL peut également être référencée dans les moteurs de recherche et n’apportera pas de trafic à votre site.

Pour éviter les erreurs 404, vous devez vous assurer que tous les liens externes et internes pointent vers des pages qui existent bel et bien.

Utiliser la redirection pour éviter les erreurs 404

La redirection sert à indiquer qu’une page a changé de place et à guider les visiteurs et les moteurs de recherche vers la nouvelle page.

Par exemple, si vous optimisez l’URL d’une page de service et qu’elle passe de www.exemple.com/services/notre-service-de-décoration-a-la-maison/ à www.exemple.com/services/decoration-maison/, vous devriez faire une redirection pour vous assurer que tous les liens qui pointaient vers l’ancienne URL arrivent automatiquement sur la nouvelle.

Si vous supprimez une page sans en créer de nouvelle, nous recommandons de faire une redirection vers une page de votre site qui a un lien étroit avec la page supprimée. Par exemple, si vous supprimez la page d’un produit, vous pourriez faire une redirection vers la page de la catégorie de ce produit.

Petit truc avant la redirection : modifiez vos liens

Quand vous changez l’URL d’une page, vous devriez toujours vérifier toutes les pages de votre site et voir à ce que les liens qui pointaient vers l’ancienne URL le fassent désormais vers la nouvelle URL.

Également, afin de changer les liens externes, vous voudriez pouvoir contacter les propriétaires de sites qui mentionnent votre page pour leur demander de mettre leur URL à jour. Cela peut être plutôt ardu sans les outils appropriés, car comment connaître tous les sites qui possèdent un lien vers le vôtre?

Modifier les liens internes et externes est aussi une meilleure solution à long terme que la redirection, car la redirection ne passe qu’une partie de l’autorité SEO de l’ancienne page vers la nouvelle (environ 80%, selon Google). Cela signifie qu’un lien qui pointe vers une redirection ne transfère qu’une partie de son autorité à la page finale.

Dans tous les cas, la redirection reste recommandée même si vous changez tous vos liens internes, car il est très probable que les moteurs de recherche pointent encore vers votre ancienne page, et également parce qu’il n’est pas certain que tous les sites qui mentionnent votre page changent leur lien.

Les différents types de redirections

Il existe cinq types de redirection, chacun indiquant quelque chose de différent et ayant sa propre utilisation. De ces différents types, deux sont plus couramment utilisés.

La redirection 301 : la redirection permanente

Lorsque vous utilisez une redirection 301, c’est que la page a changé de manière permanente. Cela indique aux moteurs de recherche qu’ils doivent changer leurs liens vers le nouveau.

Comme indiqué plus haut, ce type de redirection passe une partie de l’autorité du SEO de l’ancienne page vers la nouvelle. Cela vous permet de ne pas perdre entièrement l’autorité accumulée par votre page.

C’est le type de redirection le plus couramment utilisé.

La redirection 302 : la redirection temporaire

La redirection temporaire est utilisée lorsqu’on souhaite envoyer un visiteur vers une autre page, mais de manière temporaire seulement. Cela peut être utile lorsqu’une page de votre site est en construction, par exemple.

Vous envoyez le visiteur vers une nouvelle page, mais vous savez qu’éventuellement, cette redirection sera retirée et que le visiteur pourra à nouveau aller sur la page voulue.

Ce type de redirection ne dit pas aux moteurs de recherche qu’ils doivent changer leurs liens vers la nouvelle page et ne transmet pas l’autorité SEO d’un lien vers votre nouvelle page contrairement à la redirection 301 (donc votre ancienne page ne sera jamais désindexée sur les moteurs de recherche).

Cela signifie qu’au retour à la page originale, ses attributs seront préservés.

Ce type de redirection est à utiliser avec discernement. Si vous pensez l’utiliser, nous vous conseillons d’en discuter avec des spécialistes.

Veille concurentielle, gestion de campagnes, améliorations SEO et rédaction d'articles: on s'en occupe.
Planifier une rencontre

La méthode simple sur Wordpress: utiliser un plugin de redirection

Vous avez un site Wordpress? Bonne nouvelle! Il existe plusieurs plugins qui vous permettent de produire des redirections très facilement.

D’abord, voici une petite mise en garde au sujet des plugins Wordpress.

Trop de plugins peuvent être néfastes. Bien entendu, certains sont essentiels au bon fonctionnement de votre site, mais en installer trop peut réduire la vitesse de votre site et certains plugins peuvent même être incompatibles entre eux.

Assurez-vous de faire une sauvegarde de votre site avant l’installation d’un plugin. Vérifiez aussi le bon fonctionnement de celui-ci avant de commencer à l’utiliser.

Bon! Maintenant que c’est dit, parlons de redirection.

Un des plugins fréquemment utilisé est Redirection. C’est un plugin très simple qui vous permet de changer vos redirections rapidement.

Mode d’emploi du plugin Redirection

Pour commencer, vous devez installer le plugin. Sur la page du plugin, cliquez sur «Télécharger»

Vous pouvez suivre les instructions d'installation du plugin sous l'onglet «Installation»

Lorsque le plugin sera installé et activé, vous pourrez créer des redirections en vous rendant dans «Outils» et en cliquant sur «Redirection».

Pour ajouter une redirection, cliquez sur « Add New », un menu apparaîtra.

Vous devrez remplir plusieurs champs.

Le champ « Source URL »

Ici, vous devez indiquer l’URL qui n’est plus pertinente; par exemple, l’ancienne URL d’une page ou celle d’une page qui a été supprimée.

Il est conseillé de n’inscrire que l’URL relative, c’est-à-dire sans le nom de domaine. Par exemple, si vous voulez inscrire « www.exemple.com/services/notre-service-de-décoration-a-la-maison/ », vous n’avez qu’à écrire « /services/notre-service-de-décoration-a-la-maison/ ».

Le champ « Target URL »

Le champ « Target URL » est l’endroit où inscrire la nouvelle URL. Cela peut être la nouvelle URL d’une page, ou, comme on l’a vu plus haut, la page la plus pertinente où rediriger les visiteurs (comme la page de catégorie d’un produit).

Le menu déroulant « Group »

Avec le menu déroulant « Group », vous pouvez choisir le groupe dans lequel inclure votre redirection actuelle. De base, il n’existe qu’un groupe judicieusement nommé « Redirections ».

Vous pouvez créer de nouveaux groupes dans l’onglet « Groups », mais il s’agit d’une fonctionnalité avancée. Elle sert surtout si vous avez de très nombreuses redirections sur votre site.

La case à cocher « Regex »

« Regex » signifie « Regular expression ». Cette fonction sert à effectuer plusieurs redirections avec une seule ligne de code.

En raison de sa complexité, nous nous en tiendrons mentionner cette fonction; sachez qu’elle existe et qu’elle peut être utile dans le cas de multiples redirections.

Écrire les redirections sur le fichier .htaccess

Le fichier .htaccess est le plus couramment utilisé pour inscrire vos redirections.

Cela demande certaines connaissances techniques puisque vous allez devoir fouiller dans les fichiers de votre site Web.

Au final, c’est assez simple, mais d’abord, deux mises en garde :

  • Une simple erreur sur le fichier .htaccess peut rendre votre site temporairement inaccessible. Je vous conseille donc de faire une sauvegarde de votre fichier avant de commencer à le modifier (nous verrons plus loin comment effectuer cette sauvegarde).
  • Modifier le fichier .htaccess d’un site Wordpress n’est pas recommandé. Wordpress est reconnu pour réécrire ce fichier, ce qui fait qu’il est probable que les modifications que vous y faites soient effacées. Je vous conseille donc la méthode du plugin pour vous assurer que tout fonctionne.

Il existe plusieurs manières d’accéder à votre fichier .htaccess, voici la plus simple :

Accéder à votre « cPanel »

La première étape consiste à accéder à votre « cPanel ». Il s’agit du Centre de contrôle de votre hébergeur.
Généralement, votre hébergeur vous donne un nom d’utilisateur et un mot de passe pour y accéder. Puisque chaque hébergeur possède son propre accès, je ne couvrirai pas cette partie extensivement.
Dans le doute, vous pouvez effectuer une petite recherche sur Google, en indiquant : « accéder au cPanel [nom de votre hébergeur]».
L’interface du « cPanel » devrait ressembler à peu près à ceci (cela peut changer d’un hébergeur à l’autre) :

Accéder au gestionnaire de fichier

Pour accéder au gestionnaire de fichier, cliquez sur l’icône « File Manager » (ou, littéralement, Gestionnaire de fichier).

Si une nouvelle fenêtre apparaît avant d'accéder à vos fichiers, assurez-vous de cocher « Show Hidden Files » (Afficher les fichiers cachés) puis acceptez.

Le fichier .htaccess se trouve généralement dans le dossier « public_html », accessible par le menu de gauche et par l'écran principal.

Vous pourriez le télécharger pour le modifier sur votre ordinateur, mais je vous conseille plutôt de le modifier directement à partir du gestionnaire de fichiers.

Effectuez une sauvegarde du fichier .htaccess

TRÈS IMPORTANT : effectuez une sauvegarde du fichier. Si une erreur de code se glissait dans votre nouveau fichier, vous auriez besoin d’une copie de l’original sous la main.

Cliquer sur le fichier .htaccess, puis sur « Download » (ou Télécharger). Choisissez un dossier de votre ordinateur, par exemple le bureau, pour le télécharger. Vous devrez changer son nom pour enlever le point avant le nom du fichier. Je recommande de l’appeler htaccess.txt, par exemple. Puis, conservez-le précieusement.

Modifier le fichier .htaccess

Revenez au gestionnaire de fichier, puis cliquez sur le fichier .htaccess. Ensuite, cliquez sur « Edit » (ou Éditer).

Une nouvelle fenêtre devrait apparaître. Confirmez, tout simplement.

Vous voilà donc devant votre fichier .htaccess. Vous devrez le modifier pour ajouter les redirections.

Chacune des redirections doit se trouver sur une ligne différente sous ce format :

redirect 301 [ancienne URL en format relatif] [nouvelle URL]

Par exemple :

redirect 301 /services/decoration-a-maison/ https://www.exemple.com/services/decoration-maison/

Cela signifie que la page https://www.exemple.com/services/decoration-a-maison/

sera redirigée vers https://www.exemple.com/services/decoration-maison/

Il ne vous reste plus qu’à ajouter toutes les redirections souhaitées, puis à enregistrer les modifications.

En cas de pépin, pas d’inquiétude!

Si jamais vous détectez un problème sur votre site suite à la modification du fichier .htaccess, vous n’avez qu’à revenir dans le gestionnaire de fichier et à vous rendre dans le dossier où se trouve le fichier.

Cliquez sur « Upload » (ou Télécharger) et apportez le fichier que vous avez enregistré en copie de sauvegarde sur votre ordinateur.

Une fenêtre vous demandera de confirmer le remplacement du fichier, acceptez. Puis, vous devrez changer le nom du fichier pour revenir à .htaccess (et non htaccess.txt). Par contre, comme vous venez de remettre le fichier dans son état initial, vous allez devoir y ajouter à nouveau vos redirections.

Récapitulation : pour éviter les erreurs 404, créer des redirections

Nous avons vu les méthodes les plus efficaces pour éviter les fameuses erreurs 404 sur votre site; soit avec un plugin sur Wordpress ou avec le fichier .htaccess dans le gestionnaire de fichier de votre hébergeur.

En faisant correctement vos redirections, vous vous assurez d’éviter les pertes de bénéfices liés au SEO et vous améliorez l’expérience des utilisateurs.

En 2019, avoir un site Web performant sur mobile représente un des enjeux les plus importants pour votre site.
Découvrir pourquoi